Ah ah, vous,

vous ne savez pas ce que je dessine,

mais moi je sais…et c’est jouissif!

Elie, 35 ans, mère au foyer

Et je trace, et je retrace…

Incroyable comme le pinceau entraine le geste.

Je suis arrivée douloureuse, jamais je n’aurais imaginé tenir une heure.

Et en plus, j’ai beaucoup moins mal…

Sylvie, 72 ans, retraitée

Pfff, je suis encore tombée dans le détail, j’en ai assez de tous ces petits traits,

je veux faire les choses en grand… Vous avez une grande feuille ?

Hélène, 62 ans, restauratrice

Résilience, résilience… Si déjà je réussis à utiliser la couleur, là je me diraique je peux imaginer la vie autrement.

Pour l’instant, je ne peux tracer qu’en noir et blanc!

Mariam, 33ans, secrétaire

 30 ans que je n’avais plus dessiné... alors,

ils ne sont pas parfaits mes oiseaux, mais je les aime.

Ce dessin, c’est aussi l’œuvre de ma maladie,

elle m’aura au moins remis les crayons en main!

Hyppolite, 45 ans